Recherche : Ok Recherche avancée
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Détail
CODE NAPOLÉON MIS EN VERS FRANÇAIS

[DECOMBEROUSSE (Benoît-Michel)], CODE NAPOLÉON MIS EN VERS FRANÇAIS , Paris, Archives du Droit Français chez Clament frères 1811, in-12, demi-basane vert olive, tit. doré sur pc. de cuir bordeaux foncé soulignée par filets et vagues dorées, dos lisse souligné par filets soulignants, petites fleurs et tirets dorés, tr. jaune, ex-libris manuscrit en p. de tit., (nombreuses épidermures et mq. au dos et pc. de tit., coiffes avec mq., plats frotés, coupes et coins émoussés avec qq. mq., des rousseurs restant lég., lég. acidification en fin d’ouvrage), intérieur très frais , [3 ff.]-VIII-666-[1 ff.] p.

Editeur : Archives du Droit Français chez Clament frères (Paris)

Année : 1811

Mis en avant par la bibliothèque Cujas dans son exposition numérique consacrée au Bicentenaire du Code civil (1804-2004), cet ouvrage insolite a été réalisé et publié anonymement par Decomberousse, notamment député à la Convention nationale. Afin d’assurer son encrage dans la mémoire des citoyens, l’auteurs a choisi de recourir à la forme poétique. Selon lui, « ceux qui sont doués de la mémoire la plus heureuse, se rappellent et citent rarement des morceaux en prose, tandis qu’il sont riches en citations poétiques. » Dramard (n° 46) donne cette notice sur ce texte : « Ce volume est assez rare. M. Dupin annonce que c’est à tort que l’on a attribué au comte Daru… Son Code Napoléon en vers n’est pas une facétie comme on l’a cru, c’est ce que l’on peut imaginer de plus lourdement et de plus laborieusement sérieux. Il faut pourtant reconnaître qu’il était impossible de serrer de plus près le texte original et que les difficultés y sont parfois vaincues avec un certain bonheur. Cet ouvrage peut avoir quelqu’utilité comme exercice mnémotechnique ». Le mètre employé est l’alexandrin : (Art. 1382) : « Le fait produit par l’homme, et quel que soit ce fait, lorsqu’il est pour autrui la cause d’un dommage, met celui dont il est par sa faute l’ouvrage dans l’obligation d’en réparer l’effet »

Prix : 380 €
Réf. :48674
Ce livre ne vous convient pas entièrement,
vous pouvez être alerté de la disponibilité d'un nouvel exemplaire.
Créer une alerte
.