Recherche : Ok Recherche avancée
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Détail
LES INSTITUTEURS, coll. « Le temps qui ...

DUVEAU (Georges), LES INSTITUTEURS, coll. « Le temps qui court » , [Paris], Éditions du Seuil 1957, in-12, br., nombreuses illustrations en noir et blanc, (couv. fanée et salie), intérieur très frais. [Cet ouvrage provient de la bibliothèque personnelle du professeur Jean Carbonnier (1908-2003)], 192 p.

Editeur : Éditions du Seuil ([Paris])

Année : 1957

« La mort prématurée de Georges Duveau a récemment privé école historique française d’une de ses personnalités les plus attachantes et les plus originales. C’est donc avec beaucoup de peine que l’on lit ce petit livre consacré aux Instituteurs, le dernier ouvrage écrit par Georges Duveau, où se retrouve tant de lui-même, le ton qui lui était propre, la saveur même de ses propos, ce frémissement amical qui était pour lui inséparable de la recherche du passé. En une centaine de pages, Georges Duveau a dessiné les lignes directrices d’une double histoire qui commence à la fin du XVIIIème siècle pour se poursuivre jusqu’à nos jours. Histoire d’un groupe social, celui des maîtres de enseignement primaire : leur recrutement, leur genre de vie, leur place dans la vie nationale. Histoire aussi d’une idéologie : l’idéal que ces maîtres ont servi, les conceptions politiques et morales qui ont été les leurs, les thèmes qu’ils ont diffusés dans les consciences. L’ouvrage de Georges Duveau conduit très loin dans la compréhension d’une certaine réalité affective et morale inséparable de la chronique intellectuelle de la France contemporaine. Sans doute ne s’agit-il que de l’esquisse d’un très grand sujet. Mais cette esquisse, seul Georges Duveau, hélas, aurait été capable de la reprendre et de la poursuivre. » [Raoul Girardet, Revue française de science politique, 1959, n° 9-2, p. 507]

Prix : 30 €
Réf. :47041
Ce livre ne vous convient pas entièrement,
vous pouvez être alerté de la disponibilité d'un nouvel exemplaire.
Créer une alerte
.